Librairie


Broussard MH 1521 - Thierry GIBAUD


Affublé de différents sobriquets tels que "Beaver du pauvre", "Cheval d'acier" ou encore "ULM" (entendons par là Ultra Lourd Motorisé), le MH 1521 Broussard a fait son premier vol le 17 novembre 1952. Conçu par l'ingénieur Max Holste, décédé à Toulon en 1998 à l'âge de 85 ans, il fut créé pour être utilisé dans des régions dépourvues d'infrastructures.

Produit à 383 exemplaires dont 338 pour les armées françaises, le Broussard, appareil polyvalent, était une véritable bête de somme : infatigable et omniprésent dans les cieux des anciennes colonies comme de métropole, effectuant indifféremment des missions aussi diverses que du traitement agricole, du largage de parachutistes, des missions photos, du PC volant, etc. Il fut notamment utilisé intensivement en Algérie, où son ronronnement pouvait être porteur d'espoir ou de douleur, et en Afrique Noire jusqu'à la décolonisation, où il a œuvré discrètement mais efficacement.

Le Broussard, au long de ses années de service, n'a laissé aucun de ses utilisateurs indifférent : apprécié des uns, détesté des autres, il traîne derrière lui sa réputation d'avion difficile, et cela car il fut bien souvent utilisé au-delà de ses capacités et performances réelles.

Le présent ouvrage retrace la génèse de cet avion, sa production, ses caractéristiques techniques, ainsi que l'histoire de son utilisation au sein de l'Armée de l'Air, de l'ALAT et de l'Aéronautique Navale jusqu'à la fin de sa carrière, presque en catimini, au début des années 1990. Dernier exemplaire à moteur en étoile de nos forces armées, il fait aujourd'hui la joie des collectionneurs et amateurs de "gros bourdons rageurs"…

Auteur : Thierry GIBAUD
Date de parution : 2003
Edition : ETAI



  admin 

















Page générée en 0.027527 secondes