Actualité


N°305 - BA112 - Musée de la B.A. 112 : la restauration du Broussard en bonne voie

le 29 octobre 2007


Le jeudi 25 octobre, une importante réunion s’est déroulée sur la Base aérienne 112 en présence du colonel Gilles Perrone commandant la base aérienne, de Frédéric Lafarge, administrateur du Musée de la B.A. 112 et de l’Aéronautique locale, de responsables de l’escadron de soutien technique spécialisé de la base et de Marc Bouxin, conservateur en chef des musées de la ville de Reims. La rencontre avait pour objectif de décider des modalités pratiques de restauration du Max Holste 1521 Broussard rapatrié sur la Base aérienne 112 en novembre 2006 en provenance des locaux de la société Reims Aviation (aérodrome de Reims-Prunay) où l’avion était entreposé depuis 2001.

Exposé de 1989 à 2001 à l’ancien collège des Jésuites de Reims, l’avion avait en effet été confié à Reims Aviation en 2001. Toutefois, compte tenu des difficultés rencontrées par cette entreprise, le conseil municipal de Reims votait le 25 septembre 2006 sa mise à disposition au profit du musée de la Base aérienne 112. Depuis, la base a signé avec la ville une convention de mise à disposition définissant les modalités de transfert, de restauration et de mise en exposition de l’appareil aux abords de ce musée.

Le Broussard, avion de transport léger et de liaisons dont l’Armée de l’air fut dotée des années cinquante aux années quatre-vingts, a pour originalité d’avoir été construit à Reims même, par la Société nouvelle des avions Max Holste devenue plus tard Reims Aviation ; installée sur l’aérodrome de Reims-Saint-Léonard, l’entreprise fondée par Max Holste (1913-1998) avait ses locaux en bordure du terrain d’aviation dit « des Essillards ».

Une fois remis en état, l’appareil devrait porter les couleurs de l’une des unités ayant appartenu à l’ancienne 30e Escadre de chasse tout temps de Reims : le 12/30 « Hautvillers », formation qui fut dotée de Broussard. Si le calendrier prévisionnel de restauration était respecté, cet avion pourrait être « l’attraction » de l’édition 2008 des Journées européennes du Patrimoine, manifestation annuelle à laquelle le musée de la base participe depuis sa création en 2002.

Dernière mise à jour : (21-02-2008)

Source : http://www.ba112.air.defense.gouv.fr/


  admin 

















Page générée en 0.033287 secondes